COMMUNAUTE ROLE-PLAY DAYZ STANDALONE


 
AccueilAccueil  |  Site web  |  |  RechercherRechercher  |  |  GroupesGroupes  |  Donations  |  |  S'enregistrerS'enregistrer  |  ConnexionConnexion  |  Crédits  
Les membres du staff sont des personnes bénévoles qui œuvrent quotidiennement au bon fonctionnement du serveur, Il va de soi que vous leur devez le respect.

Partagez | 
 

 [MORT] Présentation Vincent Wells

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


01032015
Message[MORT] Présentation Vincent Wells

Fiche de renseignement


Nom : Wells

Prénom :
Vincent

Surnom/diminutif :
Vince

Age :
25

Lieu de naissance :
Soisy-sous-Montmorency (95)

Compétences :
Aisance relationnelle, Organisation, Stratège

Caractère :
Enjoué, Susceptible, Passionné, Respectueux


Histoire :



Vincent Wells est né en région parisienne en 1989.
Fils unique, il a vécut une enfance qu'il pourrait lui-même qualifier de "comme les autres".
Son père possède des origines britanniques et sa mère elle est française.


Vincent a poursuivi s'est études sans problème jusqu'à l'obtention de son baccalauréat.
Il s'est ensuite cherché avant de s'engager dans la Gendarmerie en 2010 alors que rien ne le prédestinait à suivre cette voie. Il est le premier de sa famille à choisir les armes comme métier.


Particulièrement attiré par le judiciaire Vincent propose ses services lors du programme PAT (Police Advisor Training). C'est comme cela qu'on lui propose un stage de 6 mois au commissariat de Vybor afin de comparer les différentes méthodes d'enquête.


C'est peu de temps après son arrivé sur le territoire de Chernarus que son aventure commence ...
Le jour où tout a basculé le commandant de la division Opérations Extérieurs lui a fait parvenir un message indiquant l'Airfield situé au Nord de Vybor comme lieu de ralliement pour les militaires présents.


Le jeune Maréchal des Logis Chef Wells espère que sa formation militaire et que ses compétences pourront lui permettre d'aider au mieux les survivants restés sur place ...


Le premier jour ...


Ce matin dans le commissariat il y avait beaucoup de bruit de mouvement, Vincent ne comprenais pas pourquoi ... C'est en consultant sa messagerie qu'il lu un message parlant d'une épidémie et d'un ralliement d'urgence à l'Airfield.
Le commissariat était rapidement devenu désert, puisque Vincent était fraichement arrivé dans ce commissariat personne n'a pris la peine de lui expliquer pourquoi il fallait évacuer.
Le message était lui aussi très vague, mais une chose était sûre il fallait rallier au plus vite l'Airfield !


Sans attendre Vincent s'est dirigé vers l'armurerie pour récupérer son armement, en descendant il a entendu des gémissements provenant d'une cellule de garde à vue. Vincent se tenait devant la porte de la cellule, il avait l'intention de menotter et d'escorter le gardé à vue jusqu'au lieu de rendez-vous.
C'est en croisant le regard de la personne enfermée que Vincent s'est aperçu qu'il n'y a plus rien de rien d'humain, tout du moins de vivant, dans le regard de cette personne ... C'est la première fois qu'il voyait ça, les cris et les râles avaient remplacé la parole, les yeux étaient devenus vitreux et la mâchoire ne cessait de claquer comme si Vincent pouvait lui servir de diner. C'était donc cela "l'épidémie" ?
C'est en évitant de se faire saisir à travers les barreaux que Vincent a décidé de laisser cet "homme" à son triste sort.


Vincent s'est ensuite précipité dans l'armurerie restée ouverte, a récupèré son arme et est passé l’arrière porte du commissariat.
Privilégiant la discrétion Vincent a préféré éviter la route du supermarché pour passer par l'ouest de la ville, longeant ainsi les habitations.
Les rues étaient étrangement désertes, il a pu croiser au loin des formes à priori humaines se déplaçant en trainant les pieds en direction de la fameuse superette du coin que Vincent avait choisi de contourner.


Arrivé au bout de la ville sans encombre Vincent a décidé d'oublier la discrétion pour traverser les centaines de mètres de champs qui le sépare des premiers baraquements de l'Airfield.
Vincent a démarré sa course et à quelques dizaines de mètres de la lisière de la forêt Vincent a entendu un coup de feu et un sifflement d'une balle venant du sud-ouest, les forces de l’ordre n'étaient pas particulièrement appréciées mais de là à se faire tirer dessus ! Il faut dire que la tenue bleue n'est pas ce qu'il y a de plus discret au milieu d'un champs.


Le coup de feu lui a fait forcer l'allure, il parvient à rentrer dans la lisière. Il s'est tout de suite pris les pieds dans un tas de branches se retrouvant donc au sol, face contre terre, essoufflé, terrifié. Il a, peu de temps après sa chute, été ramassé par un soldat visiblement venu voir d'où venait le coup de feu. Ce soldat a donné l'ordre de à un de ses camarades de ramener Vincent au plus vite au Lieutenant.
Vincent a tenté de se présenter :
- "MDL Chef Wells, Gendar..."
Le soldat l'a coupé en lui disant :
- "Tu peux oublier ton grade le Gendarme, on va deja voir ce que le lieutenant voudra bien faire de toi ...".
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Présentation de Tsukishima
» Call of Duty 5 - Coment trouver toutes les cartes de la mort
» Chevalier de la mort
» Chevaliers de la Mort et Cataclysm ?
» Présentation de certaines personnes !
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

[MORT] Présentation Vincent Wells :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

[MORT] Présentation Vincent Wells

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMMUNAUTE ROLE-PLAY DAYZ STANDALONE :: ☰ | LES ARCHIVES & RECUPERATIONS | ☰ :: RECUPERATIONS :: LE CIMETIÈRE DE LA VILLE-
Sauter vers: